Rapport préliminaire de la campagne de prospections 2012

par Stephan G. Schmid – Caroline Huguenot – Janick Roussel-Ode

I. Introduction

La deuxième campagne de prospections au Rocher des Aures sur la commune de La Roche-Saint-Secret-Béconne a eu lieu du 27 août au 14 septembre 2012.

Les personnes suivantes ont participé à la campagne de prospections 2012: Prof. Dr. Stephan G. Schmid (directeur, Université Humboldt de Berlin), Dr. Caroline Huguenot (archéologue, Université Libre de Berlin), Dr. Marie-Pierre Dausse (MCF, histoire grecque, Université de Paris 8), Jana Falkenberg (BSc, étudiante en master de géodésie de l’Université des sciences appliquées de Karlsruhe), Katrin Kermas (MA, doctorante en archéologie, Université Humboldt de Berlin), Maxie Maria Haufe (BA, étudiante en master d’archéologie pré- et protohistorique et d’archéologie des provinces romaines aux Universités de Bonn et de Cologne), Sebastian Hoffmann (BA, étudiant en master d’archéologie classique de l’Université Humboldt de Berlin) et Julia Preis (BA, étudiante en master d’archéologie classique de l’Université Humboldt de Berlin).

Equipe de la campagne de prospections 2012 (photo: S. G. Schmid)
Equipe de la campagne de prospections 2012 (photo: S. G. Schmid)

Durant cette campagne 2012, nous avons pu compter sur le soutien pratique de plusieurs habitants de la région, parmi lesquels nous nous devons de mentionner Dr. Janick Roussel-Ode, qui a également rédigé la partie de ce rapport consacrée aux trouvailles en verre, M. Yves Chauvin, de la Roche-Saint-Secret, M. Agustin Lafournère et M. Benoît Thévenet, tous deux de Rousset-les-Vignes. Les travaux de terrain ont pu être réalisés grâce à l’accord officiel des autorités archéologiques françaises (Direction régionale des affaires culturelles [DRAC] de la région Rhône-Alpes) ainsi que des propriétaires des terrains concernés. Plus particulièrement, nos remerciements s’adressent à Mme Anne Le Bot-Helly, Conservatrice régional, à MM. Régis Chauvin et Vincent Roux, propriétaires des terrains, ainsi qu’à M. J.-Cl. Mège, qui nous a donné son accord pour accueillir au Musée Archéologique de Nyons le mobilier récolté lors des prospections 2012. Enfin, le vif intérêt des membres de l’Association „Pour la sauvegarde du patrimoine de la Roche-St-Secret-Béconne“ nous encourage également à poursuivre ces recherches prometteuses, tout comme le soutien de la mairie de la commune de la Roche-Saint-Secret-Béconne. La campagne 2012 a été financée par l’Université Humboldt de Berlin, le pôle d’excellence TOPOI, également basé à Berlin, et l’Association pour la compréhension des cultures antiques à Bâle (Suisse).

Pour une introduction générale au site et à l’histoire des recherches antérieures, on se reportera au rapport préliminaire de la campagne 2011.